L’histoire

Le fondateur Shri Mahesh Ghatradyal

Né à Timapur le 11 juillet 1924, il s’éteint à Paris le 21 août 2007.

« L’amour est ma loi, la vérité est mon combat »

Orphelin, il pratique le yoga dès l’âge de cinq ans et suit les enseignements du maître Swami Mrityunjaya à l’Ashram Shivayogamandhir.

Shri Mahesh Ghatradyal a reçu une éducation respectueuse des valeurs traditionnelles indiennes et ouverte sur le monde. Il pratique le yoga avec constance et rigueur, et fait sienne cette discipline du corps et de l’esprit. A 14 ans, il montre des dispositions exceptionnelles pour l’athlétisme et excelle tout particulièrement en course à pied.

En 1947, il participe aux Jeux Olympiques Mondiaux Universitaires. Il obtient ensuite une bourse pour suivre l’enseignement de l’Ecole Supérieure d’Education Physique de Joinville.

Diplômé de la faculté de Médecine de Genève sous l’égide du professeur Fritz Baumann, il a exercé à partir des années 60 au sein de l’hôpital Percy à Clamart et auprès des enfants malades de l’hôpital Necker.

Il a créé en 1959 le Centre de Relations Culturelles Franco-Indien (CRCFI) avec le soutien de nombreuses personnalités dont André Malraux (ministre de la culture), Jeanine Auboyer (conservateur du musée Guimet), les professeurs Jean Filliozat et Paul Mus (spécialistes de l’étude de l’Inde), les docteurs Françoise Dolto (pédopsychiatre) et François Creff (nutritionniste) et Robert Salmon (directeur de France Soir). Son but est d’étendre la culture indienne en organisant des manifestations culturelles et artistiques ainsi qu’en diffusant l’enseignement du Hatha Yoga Traditionnel, notamment avec la revue Yoga et Vie qui paraitra à partir de 1974.

Il est le premier à donner une structure à l’enseignement du yoga en France en créant en 1969 la Fédération Française de Hatha Yoga (FFHY), dont le but est de faire connaître cette pratique (posture et respiration) au grand public. En 1971, il créé la Ligue Francophone de Hatha Yoga en Belgique. Il étendra son rayonnement jusque dans les DOM TOM : Guadeloupe et Polynésie. L’École Internationale du Yoga Traditionnel (EIDYT) ouvre ses portes en 1981. Ces deux structures forment des enseignants à cette discipline avec un diplôme délivré au bout de quatre années.

La France lui rend hommage pour ses initiatives :

En 1996, la médaille de Chevalier de l’ordre national du mérite.

En 2005, la croix de Chevalier de la Légion d’Honneur.

En 2008, après sa disparition la FFHY et l’EIDYT fusionnent.

Shri Mahesh

L’association France Inde Karnataka

1994 : l’association est fondée

1995 : ouverture des premières consultations médicales dans une salle d’école d’Halligudi

1995 : lancement de la construction de l’hôpital d’Halligudi

1997 : inauguration et premières consultations à l’hôpital d’Halligudi

2002 : construction du temple de Ganesh en harmonie avec la culture locale

2003 : construction d’une cantine qui sera reconvertie en « auditorium » pour les campagnes de sensibilisation

2007 : décès du président fondateur Shri Mahesh Ghatradyal

2008 : construction de son mémorial sur le campus de l’hôpital d’Halligudi et premier anniversaire de sa disparition avec le retour des cendres

2008 : Juliette Sushila Ghatradyal, sa fille ainée, est élue à la présidence de l’association

2008 : développement des camps de spécialistes et des campagnes de sensibilisation à l’hygiène avec le soutien des infirmières bénévoles françaises

2010 : création du poste de responsable de site français en volontariat de solidarité internationale

2012 : vaste chantier de mise aux normes des infrastructures électriques et mise en place de nouvelles batteries permettant à l’hôpital d’augmenter sa capacité en électricité et de lutter contre les coupures qui sont fréquentes dans la région grâce au soutien d’Air Liquide

2013 : réalisation d’un reportage sur l’association et l’accès à la santé par l’association « Tournons le Monde » de l’Essec

2014 : projet « Health to All »: rénovation du laboratoire d’analyses et acquisition d’une nouvelle ambulance afin de rompre l’isolement et assurer des tournées dans les villages les plus démunis autours d’Halligudi

2015 : 20e anniversaire de l’hôpital d’Halligudi et des premières consultations. 200’000ème patient

l_histoire